Archives pour la catégorie Perou

Le lac Titicaca et les iles Uros

Dernier article sur le Perou… et oui apres 20 jours dans ce pays encore une fois tres tres interessant pour ses paysages grandioses et sa cultures pre-Inca et Inca.

Donc apres Cuzco nous avons continue notre chemin vers le lac Titicaca, dans la voiture de Nino. C’est vraiment chouette de changer un peu de moyen de transport car ce n’est pas que l’on apprecie pas les bus locaux, mais cela fait du bien de pouvoir s’arreter ou on veut !

En revanche, je ne dirais pas que cela etait plus confortable car en ce qui me concerne, je me suis retrouvee releguee sur la plage arriere. Et la plage arriere d’un pick-up n’est pas forcement faite pour y installer une personne adulte (Claire se considerant comme la plus grande s’est octroyee la place passage, no comment…) 

Son coffre arriere etant une vraie caverne d’Alibaba, nous nous arretions souvant sur le bord de la route pour des petits pique-nique a plus de 4000 metres. (Depuis Cuzco nous ne quitterons pas cette altitude pendant 3 semaines)

Ici nous nous depechons de finir de manger car l’orage pointe a l’horizon….

 pb200468.jpg

pb200469.jpg

Le lac Titicaca est la  frontiere entre le Perou et la Bolivie. C’est le plus haut lac navigable du monde (4000 metres). Sur ce lac, vit un peuple qui s’appelle les Uros. Ils construisent des petites iles en roseaux et y vivent toute l’annee. Ils sont obliges de reconstruir entierement leurs iles tout les vingt ans. Aujourd’hui, ils vivent de petit boulot de manutentionnaire en ville et surtout du tourisme.

pb210486.jpg

pb210505.jpg

Nous avons donc pris un bateau pleins de touristes pour aller leur rendre une petite visite. Nous debarquons sur un de leur ilot pour nous rendre compte de leur vie de tous les jours. C’est tres humide une ile en roseaux… Nous sommes prises Claire et moi par la main et emmenees par une des femmes dans sa modeste hutte pour etre habillees des pieds a la tete de leur habit traditionnel….

Vous avez le droit de rire….

 pb210501.jpg

pb210503.jpg

Puis nous avons eu le droit bien entendu a la presentation d’objets d’artisanats.  On se sent du coup, un peu oblige de leur acheter quelques pieces… Mais bon, c’est impossible de venir sur ces iles sans etre pris dans l’engrenage de la mane touristique…

Voila tout de meme quelques photos de nos hotes de quelques heures.

pb210527.jpg

pb210546.jpg

pb210491.jpg

pb210519.jpg

Le lendemain nous quittons donc le Perou avec Nino pour rejoindre la Bolivie. Pays qui nous reserve, encore probablement pleins de suprises !!! Bisous a tous et merci encore et toujours aux lecteurs qui nous laissent regulierement des messages.

Cuzco et la vallee sacree des Incas

Nous y sommes dans cette ville reputee pour etre l’une des plus  belles d’Amerique du Sud !!! Cuzco qui veut dire « nombril » en Quechua etait consideree comme le nombril du monde par les Incas. Aujourd’hui c’est une ville au style colonial ou il y fait bon vivre.

Bien entendu avant d’etre envahi par les hommes de Francisco Pizzaro  vers 1550, c’etait une cite Inca tres importante ou reignait le roi Huascar. Quand les espagnols sont arrives, il se disputait avec son demi-frere Atahulapa pour des questions de pouvoir. Il a ete donc encore plus facil pour les iberiques de faire prisonnier le roi et de detruire la plupart des edifices Incas !

pb150329.jpg

pb190459.jpg

 

Aujourd’hui il reste quelques batiments Inca a Cuzco mais surtout il est possible d’admirer plusieurs sites dans cette vallee sacree des Incas. Voila un petit resume en  image de ce que nous avons pu admirer dans cette vallee:

pb160334.jpg

 

Le temple de Qoricancha: en pleine ville de Cuzco se trouve un lieu insolite. Le monastere de Santo Domingo a ete construit sur l’un des plus celebre lieu de l’empire Inca, le temple du soleil ou Coricancha. C’etait un vaste depot d’or, d’une richesse considerable. Tout etait en or, trones, animaux, arbres et statues. Aujourd’hui on entre donc dans un monastere avec peinture chretiennes et les murs sont des constructions Inca. Le contraste est assez particulier !

pb190449.jpg

Sacsahuaman : pendant longtemps on a cru que c’etait une forteresse par ses imposants murs etages en zigzag. Ils sont constitues d’imposants blocs de pierre ajustes a la perfection !!! Certains pesent plusieurs tonnes… L’on pense aujourd’hui que  c’etait probablement un lieu de culte.

pb190454.jpg

Pisac: c’etait une cite dont on peut encore observer la culture en terrasse, les grottes funeraires ainsi que les temples de cultes comme celui de la lune et du soleil.

pb160343.jpg

pb160347.jpg

pb160352.jpg

Ollantaytambo: il sagit d’une forteresse imposante qui surveillait le chemin qui mene au Machu Pichu. Le temple de cette forteresse n’a jamais pu etre acheve a cause de l’arrivee des Espagnols. 

pb160363.jpg

pb160357.jpg

 

Si vous regardez sur la falaise a gauche, vous appercevrez peut-etre le visage de profil d’un vieil homme au gand nez. C’etait un de leur dieu, venere  dans cette region. Sinon a droite ce sont des « colcas » ce qui veut dire des entrepots de nourritures.

pb160356.jpg

Apres avoir passe par la vallee sacree, nous avons organise notre visite au Machu Pichu. Et ce n’est pas une mince affaire… L’afflu en masse des touristes fait grimper les prix des transports pour s’y rendre ainsi que le billet d’entree ! Maintenant nous parlons plus en soles mais en dollars…

Nous optons pour la formule la moins chere mais pas la plus courte: nous evitons de prendre le fameux train qui part de Cuzco pour se rendre dans la  petite ville d’Aguas Calientes, point de depart pour le site, que nous  trouvons hors de prix (80 dollars aller-retour). Nous ne ferons pas non-plus la randonnee de 4 jours sur le chemin de l’inca, car il pleut tous les jours et nous ne sommes pas tentees de dormir sous tente par ce temps…

Donc  nous prenons un minibus qui fait tout le tour d’un massif montagneux en 7 heures pour se retrouver de l’autre cote du Machu Pichu. On vous promet que la route que nous avons prise est l’une des plus impressionnante de notre voyage. Eboulements massif a la sortie des virages, rivieres gonflees par les pluies qui debordent sur la route, precipices vertigineux a 10 cm des roues sur un chemin rendu instable par la pluie…

Bref on arrive enfin a bon port, apres avoir calme une allemande proche de la crise de nerf (elle criait « scheize »  a chaque tournant, on peut comprendre).  De la, nous prenons tout de meme un train pendant une heure et nous arrivons enfin a Aguas Caliente.  

pb170372.jpg

pb170373.jpg

 

Le soir nous retrouvons notre ami Nino qui nous emmene dans une petite « embuscade ». Nous profitons des cocktails particulierement bon d’un bar et nous ne voyons pas le temps passe. Apres quelques pas de salsa et quelques Caipirihna, nous rentrons tout de meme nous coucher car a 4h00 du matin nous commencons la petite ascencion d’une heure et demi jusqu’a l’entree du Machu Pichu. Et comme il vaut mieux y arriver des l’ouverture a 6h00 du matin pour qu’il y est moins de monde, et bien il faut se lever tot…

pb180384.jpg

 

Nous arrivons donc sur ce lieu grandiose, degageant il est vrai, une certaine energie !  Au debut de la visite, du brouillard masquant certains edifices, changeant les formes et les ombres, rendait le lieux encore plus fantastique.

Nous ne vous raconterons pas grand chose sur son histoire car il faudrait des pages. Tout ce que l’on peut dire, c’est que Francisco Pizzaro ne trouva jamais son emplacement et que la cite resta a l’abandon durant  3 siecles. Le Machu Pichu a ete construit  par l’Inca Pachacutec. 1800 personnes vivaient probablement sur ce site qui servait de capitale religieuse ou, de derniere capitale Inca tout simplement. Le Machu Pichu fut decouvert en 1911 seulement par un archelogue americain.

Donc plus de blabla, juste ces quelques photos ou il ne manque que le soleil pour apprecier encore plus cette endroit  grandiose.

pb180386.jpg

pb180407.jpg

pb180431.jpg

Arequipa et le canyon de Colca

Bonjour tout le monde,  comment allez vous ? Petite pensée émue pour nos collègues qui étouffent sous leur masque de protection à cause du H1N1 alors que nous ne nous rappelons même plus de l’odeur d’un hôpital…

Arrivée après 11 heures de bus dans la ville d’Arequipa. Encore une ville coloniale très agréable. Elle comporte en son sein le vieux Monastère de Santa Catalina absolument magnifique, unique en son genre.  Fondé en 1579 par une riche veuve, c’est une ville dans la ville !!! On y trouve des rues, des places, des fontaines, des cloitres, etc. Il reste aujourd’hui une 30aine de religieuses. A l’epoque, il était de bon ton pour les grandes famillies d’y envoyer une de ses filles. Elles pouvaient emmener leurs servantes et organiser de grandes réceptions…

 pb110231.jpg

pb110240.jpg

pb110235.jpg

pb110246.jpg

pb110251.jpg

Puis lever à 3h00 du matin pour le canyon de Colca. 3 jours de marche dans le deuxième plus grand canyon du monde, mais qui pour nous ressemble plus à une vallée…

 pb140315.jpg

Sur le chemin, point de vue connu pour observer les fameux condors ! Deux entre s’approchent et effectuent leur ronde macabre au dessus de nous

 pb120264.jpg

pb120272.jpg

 

Nous descendons donc dans cette gorge profonde, 1200 mètres plus bas.

pb120282.jpg

 

Nous dormons une première nuit dans le fond de la vallée et nous faisons plus ample connaissance avec Sylvie et Bénédicte qui font elles aussi un voyage d’une année en passant par l’Asie, l’Océanie et un bout de l’Amérique du Sud. Elles ont fait un site internet ou elles parlent de la condition de la femme à travers les pays parcourus. Si ça vous intéresse: www.destinsdefemmes.com

pb130311.jpg

La vie au fond de la vallée n’est pas de tout repos car le seul moyen d’y accéder est la marche. Aucun vehicule ne peut venir approvisionner les habitants. Ils remontent deux à trois fois par semaine sur le plateau pour acheter les produits de première nécessité. Et je vous jure que c’est impressionnant de voir de vieilles dames, aussi âgées que nos grand-mères, grimper les 1200 mètres de dénivelé sous un soleil de plomb…

pb130306.jpg

Notre deuxième nuit, nous la passons dans un coin paradisiaque (aménagé pour les touristes biensur) avec piscine et palmiers. Mais c’est le réconfort AVANT l’effort, car le lendemain, à nous la montée infernale. Départ à 5h00 du matin pour ne pas se deshydrater sous la chaleur de cette vallée… 

pb140314.jpg

 

Nous arrivons quelques heures plus tard, le souffle court mais heureuses de cette nouvelle expérience. Nous repartons  pour Arequipa et, le soir même, nous prenons un bus pour Cusco !!! Nous y arriverons le matin apres 9 heures de transport… mais cela est une prochaine histoire.

 

 

Les mystères de Nazca et les momies !

Après être descendues de nos montagnes, nous nous sommes arrêtées à Nazca. Vous avez sûrement déjà entendu parler de ces grands sillons tracés dans le désert Péruvien et qui représentent tantôt des formes géométriques et tantôt des animaux.

Plaines d’altitude en descendant sur Nazca

pb070147.jpg

 

Paysage désertique vers Nazca

pb080159.jpg

 

Encore aujourd’hui, il est difficile aux scientifiques, de dire exactement à quoi servaient ces lignes. Voici les théories retenues :

- un calendrier astronomique

- des repères pour retrouver les rivières souterraines (l’eau étant rare dans cette région)

- un site rituel (les chamans prenaient des substances hallucinogènes qui leur permettaient de voir comme un oiseau.  Les dessins auraient donc été créés pour être vus du ciel…)

- Erich von Danicken pense que les géoglyphes ont été tracés par la population pour des extraterrestres ou même que les lignes ont été des pistes d’aterrissage…

Nous avons donc pris un petit avion pour survoler ces fameuses lignes. Nous avons eu de la chance de ne pas être trop secouées. Claire avait déjà préparé son sac plastique et son brumisateur (gag interne pour Anne-Lise)…

pb090166.jpg

 

La baleine

pb090168.jpg

 Le colibri

pb090182.jpg

Les mains

pb090190.jpg

pb090192.jpg

Ce dont ont est sûr, c’est que les lignes ont été tracées par le peuple de Nazca, existant entre 300 avant J-C et 800 de notre ère. Ils ont également laissé derrière eux un immense cimetière de momies qu’il est possible d’observer à l’air libre. L’air étant très sec, les corps de plus de 2000 enfants, femmes et hommes ont été trouvés dans un périmètre de plusieurs kilomètres. Les tombes ont été mises au jour par hasard suite à une grande inondation.

pb100198.jpg

 

Remarquez les dreads locks qui étaient déjà à la mode…

pb100213.jpg

La cordillère Blanche

Bonjour tout le monde ! Bon allez on prend de la hauteur. Un petit tour dans la Cordillère Blanche pour se dégager les poumons.

Nous prenons un de ces bus locaux qui sont capables de doubler leur capacité de chargement prévue… et puis bien entendu le toit permet d’entasser fruits, chaises, patates et tout autre être vivant…

La route que nous empruntons traverse des gorges impressionnantes. Pendant que nous roulons, nous avons également le droit à un representant qui essaye de vendre des vitamines et des crèmes pour le corps. Il se tient debout dans la rangée et fait ses démonstrations alors que le bus tangue dans tous les sens…

Nous avons eu aussi la chance de faire une petite pause car un des pneus du bus, usé jusqu’à la chambre à air, a fini par rendre l’âme.

minipb030059.jpg

Ce qui nous a dessiné un sourire sur notre visage poussiéreux, c’est l’état du pneu qui remplaca l’autre… Voir photo, no comment !!!

minipb030060.jpg

Petit en-cas dans le bus, enrobé de feuilles de mais, en attendant de repartir…

minipb030050.jpg

 

Petit apercu du canyon de Paton que nous avons donc traversé et où nous avons patienté sous un soleil de plomb. La route est sur la droite…

minipb030062.jpg

Nous arrivons pleines de poussière mais bien entières dans le village de Carraz. De là, nous partons faire deux petits treks vers des lacs de montagne à plus de 4000 mètres.

Nous avons rencontré un Brésilien du nom de Nino qui est en train de traverser avec sa voiture l’Amérique du Sud. Nous profitons donc de son véhicule et de sa présence pour nous rendre au début des chemins.

Laguna de Paron

minipb040077.jpg

 minipb050096.jpg

Portrait de notre ami Nino

minime0003.jpg

Petit air de Carlos Santana, non ?

minime0002.jpg

Et comme la photo est belle, un peu de nous…

minidsc0101.jpg

Le lendemain nous partons à l’assaut du lac Llanganuco. Magnifique marche au milieu de sommet de plus de 6000 mètres !

minipb050102.jpg

 minipb050110.jpg

 

La voiture de Nino au début de la rando.

minipb050104.jpg

Trek impressionnant qui commence sur un tapis d’herbe moelleux, brouté par des vaches aux allures européennes…

minipb050121.jpg

minidsc0031.jpg

minipb050123.jpg

minidsc0019.jpg

Nous voila arrivées à 4800 mètres au bord d’un glacier, fin de la balade pour nous.

minipb050135.jpg

Petite rivière à traverser lors de notre retour… Appréciez la concentration de Claire et cette branche salvatrice tendue par Nino…

minipb050136.jpg

minipb050138.jpg

Dernière image de montagne que nous laissons derrière nous. Magnifique vallée que cette cordillère Blanche.

 minipb060141.jpg

PS : Afin de corriger mon erreur sur les anniversaires du précédent article, j’ai oublié de citer le filleul de Claire en septembre Alexis et du coup nous en profitons pour le féliciter de ses perfomances tennistiques puisqu’à 11ans il est déjà 15/5 !

La cote Peruvienne

Nous voila a la frontiere peruvienne a 1h30 du matin, au milieu des dunes de sable. Le poste frontiere de Tumbes fait penser a ces villages fantomes du far west…

Apres avoir verifie que nos papiers etaient en regle et que nous ne transportions ni armes  ni drogues, nous remontons dans le bus qui nous emmene dans la ville de Chiclayo.

Nous suivons donc la cote Pacifique. Le paysage a radicalement change, nous voila au milieu d’immenses plaines de sable et de dunes. A partir du Perou, la cote est seche, tres seche…  Apres une nuit bien agitee et peu confortable malgre les places soit-disant « couchettes » que nous avions reservees mais sans grande difference avec un siege de bus  traditionnel, nous marchons dans les rues animees pour decouvrir les moeurs peruviennes.

Le marche est un tres bon endroit pour avoir une idee des traditions d’un pays. Nous errons entre les etales de poulets et de cochons eventres. Puis nous allons humer les herbes medicinales vendu par les chamanes. Dans cette region d’Amerique du Sud, il est de coutume de manger en famille et surtout dans les montagnes, un petit rongeur considere comme animal de compagnie dans nos contrees: le cochon d’inde. Appele cuy ici mais prononce « couille »… Au marche, vous les trouvez vivant lorsqu’ ils sont sur le sol et pret a la cuisson sur les etalages…

Bref apres s »etre informees sur les traditions culinaire, nous partons a la decouverte du peuple Moche. Des ruines sont actuellement fouillees dans la region. Ce peuple vivait bien avant les Incas ( IIeme et VIIIeme siecle). Ils ont decouvert la tombe du roi Sipàn, enterre avec sa femme, son garde du corps et ses servantes…

minipa300014.jpg

 

Puis un peu plus loin toujours sur la cote, nous sommes arrivees a Trujillo, grande ville aux influences coloniales. Tout pres de la, se trouve plusieurs sites appartenant toujours au peuple Moche. Ils ont construit des pyramides immenses en hommage a la lune et au soleil. Malgre le fait, que les murs aient ete fabrique en adobe ( melange de terre, de paille et de coquillage), les ruines sont tres bien conservees.

Les decouvertes ne sont pas terminees car les pyramides sont sur plusieurs niveaux. C’est a dire que lorsqu’un roi ou un « pretre » mourrait, ils reconstruisaient un niveau en recouvrant le precedent ! Il y a de superbes bas-reliefs polychromes.

 minipb020023.jpg

 Au passage, photo du chien typique du Perou. Claire m’a d’abord dit sans savoir  » he regarde ca c’est le chien le plus pourri que l’on voit depuis le debut du voyage ! »

minipb020015.jpg

Non loin de la se trouve la cite de Chan-Chan. Construit elle par les Chimù (civilisation qui fait suite a l’aire Moche). Cette cite etait la capitale de ce peuple, elle est longue de 14 km et comporte 9 citadelles. Ce site est egalement toujours en fouille. Nous ne pouvons en visiter qu’une infime partie.

minipb020026.jpg

C’est la plus grande ville en adobe precolombienne. Il reste des murs comme ci-dessous en forme de losange. Ceux-ci representent les mailles des filets de pecheurs.

minipb020027.jpg

Voila nous vous laissons avec les lecons d’histoire. Vous vous doutez bien que nous n’avons pas appris tout ca toutes seules, nous avions loue les services d’une guide passionnee par son metier et qui a participe aux premieres fouilles de ces sites. Elle nous a ballade dans sa coccinelle qui pourrait egalement etre exposee dans un musee comme piece archeologique… Nous avons meme eu droit a des chansons typiquement peruvienne interpretees par une de ses amies, tout en roulant a tombeau ouvert, les fenetres grandes ouvertes car les fumees du pot d’echappement revenaient dans l’abitacle !!!

minipb030032.jpg




vacances au soleil |
Blog des GODINS |
celivacancesambiance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | eenjaarinnederland
| What's up in New york city
| Cédric en Argentine