Archives pour la catégorie Guatemala

L’Eau, la Terre et le Feu

L’avantage de ces pays tropicaux, réside dans le fait que l’eau des rivières est toujours une source de rafraîchissement fort agréable et non un bain glacé comme dans nos torrents de montagne….

C’est donc avec un énorme plaisir que nous avons découvert au bout de 40 km de chemins de terre et de nids de poules, debout dans le coffre d’un pick-up, ces bassins azurés au milieu de la forêt tropicale. Je peux vous dire qu’un coin de paradis de la sorte, ça se mérite ! Bon d’accord c’est un parc national, du coup un gardien dans une petite cahute nous demande un droit de passage (plus rien n’est gratuit dans ce bas monde). Nous croisons également sur le chemin deux autres gardes armés de fusils d’assauts pour notre sécurité semble-t-il…

Bref, quelques brasses, plongeons et bains de soleil sur les rochers plus tard, voilà qu’un des gardes forestiers s’approche de nous avec son large sourire un poil édenté. Il ne parle que très peu espagnol, sa langue natale et le kakchiquel. Malgré la barrière de la langue, Claire entame une discussion avec lui. C’est alors qu’il nous fait comprendre qu’il aimerait bien devenir son mari pour qu’elle puisse l’emmener en France. Comme ça, nous dit-il, il pourrait peut-être subir une opération pour devenir plus grand !!! (C’est vrai qu’ils sont bien petits ces Guatémaltèques, voir photo ci-dessous).

p8272376.jpg

La tache blanche au mileu de la photo c’est bien moi…

p8272382.jpg

 

Après avoir passé par l’élément liquide, nous sommes allées chatouiller de plus près un des volcans actifs de ce pays. Pour ce faire, nous avons passé deux jours à Antigua. Ville aux influences coloniales encore une fois mais beaucoup plus aérée et sobre que celles du Mexique. Antigua est réellement une ville à part au Guatemala. Nous tombons vraiment sous le charme, c’est une de nos plus belles découvertes citadines. Elle est réputée pour ses écoles de langue, sa gastronomie et sa sécurité.

p8302438.jpg

C’est donc à 5 heures du mat (eh oui, on bat des records de réveil) que nous partons en minibus avec d’autres touristes, sur les pentes d’un des volcans actifs (je ne cite pas le nom, voir dernier concours).  

p8292392.jpg

 

Nous arrivons au dernier village sur la route en montant à 1 000 mètres d’altitude environ. Nous sommes assaillies par des dizaines d’enfants qui veulent nous vendre des batons de marche ou nous faire monter sur des chevaux aussi frêles que des poulains… Nous attaquons la montée accompagnées d’une guide locale et toujours suivies par ces marmots qui nous demandent si on ne prendrait pas un « taxi » pour monter plus vite. Ce qu’ils entendent par « taxi » est bien entendu leurs montures pimpantes !

p8292390.jpg

Apres 1 heure de montée, nous voilà au pied des anciennes coulées de lave. C’est extraordinaire, nous marchons sur des milliards de petites scories et nous nous dirigeons vers la lave en fusion qui coule doucement sur le côté de la pente. C’est très « casse-gueule », mais nous arrivons donc sans trop d’égratignures vers ce spectacle magnifique. La roche en fusion se déforme et coule inexorablement vers le bas, une chaleur intense se dégage sous nos pieds, c’est l’enfer sur terre ! Mais un enfer fascinant !!! 

 p8292415.jpg

p8292410.jpg

 

Il y aura toujours de la vie où nous pensons que cela ne vaut même pas la peine d’y croire !

p8292398.jpg

p8292431.jpg

 

Nous quittons ensuite le Guatemala à regret. Nous avons trouvé les habitants très très chaleureux avec un sourire vrai. Nous avons encore beaucoup de route à faire et malheureusement le temps ne s’arrête pas, même en voyage… Nous gardons un super souvenir de ce pays et de ses habitants.

La traversée du Rio

Au revoir le Mexique et bien venido au Guatemala !

 

C’est au fin fond de la jungle du Chiapas que nous avons passe la frontiere de ce fabuleux pays qu’est le Guatemala. La riviere  Usumacinta partage les deux pays. C’est donc en pirogue a moteur que nous sommes arrivees sur le rivage Guatemalteque.

p8232293.jpg

 

 

De la, nous avons pris un bus qui ne ressemble en plus rien au confort Mexicain, qui nous a trimballe durant 3 heures sur une route caillouteuse…

 

Nous avons passe deux jours sur une petite presque-ile au nom de Flores. Notre premiere impression concernant les Guatemalteques est tres positive. Nous les trouvons bien plus souriant et curieux que les Mexicains. Nous ne contons plus les Buenas dias ou Hola, lances a notre egard lorsque nous nous balladons dans les rues.

p8262368.jpg

 

 

Nous profitons de visiter un dernier site Maya au nom de Tikal qui se trouve proche d’ici. Encore un endroit qui nous montre la puissance de cet empire malgre la vegetation qui recouvre souvent presque en totalite les immenses pyramides et temples.

 

Nous avions cette fois-ci decide de prendre un guide. Pour cela il nous fallait partir a 5 heures du matin, raison nous dit-on pour que nous puissions voir les animaux sauvages de la region…  Nous nous sommes retrouves une 15aines de personnes a suivre notre charmant accompagnant a travers le dedal des lianes, arbres et plantes inconnues. Nous avons vu comme promis, des singes hurleurs et singes araingnes,  des cohatis (voir ci-dessous) ainsi qu’un boa et de multiples oiseaux inconnus au bataillon.

p8252330.jpg

p8252328.jpg

p8252359.jpg

 

Et puis comme nous nous disions justement quelques jours avant avec Claire que nous avions peur de ne plus savoir travailler aux urgences, notre guide s’affale brusquement a terre et se met a avoir de fortes convulsions… ni une ni deux, nos reflexes de professionnels sont retrouves et nous securisons ce pauvre homme qui fait bel et bien une crise d’epilepsie ! Du coup apres qu’il ce soit reveille et pris en charge par des gardes du site, nous avons pu continuer la visite avec un autre groupe. Du coup nous etions une 40aines de touristes a suivre et a essayer d’entendre les explications de notre nouveau guide…

p8252352.jpg

 

 

Sinon, les transports sont un peu plus compliques ici. Les routes sont sinueuses et les bus locaux s’arretent toutes les 5 minutes. Nous avons traverse des villages bien pauvres avant de nous arreter encore une fois au milieu de la jungle, a Lanquin plus exactement. Endroit tres exotique dans une vallee reculee, humide a souhait, avec ses pluies quotidiennes en fin de journee. 

 p8282387.jpg

p8272370.jpg

 

Donc tout se passe bien pour le moment et nous pouvons deja vous mettre l’eau a la bouche, en vous annoncant un nouveau concours dans le prochain article. Alors un peu de patience et profitez bien de cet ete indien qui regne sur l’Europe !

Muchos Besos a todos y hasta luego amigos.




vacances au soleil |
Blog des GODINS |
celivacancesambiance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | eenjaarinnederland
| What's up in New york city
| Cédric en Argentine