Archives pour la catégorie Etats-Unis

La côte Sud de la Californie ou les séries américaines

Nous y voilà sur cette côte ensoleillée, bordée de plages, abritant pêle-mêle surfeurs, bimbos, mecs surgonflés, villas au pied des vagues, boutiques de luxe, lions de mer, baleines, exubérance, folies, clochards, j’en passe et des meilleures…

En fait, nous avons la perpétuelle impression de vivre dans une série B américaine ! Nous avons croisé Poncerelo de « Chips » plusieurs fois, sur la plage de Malibu, il n’y avait que des maillots de bain rouge… Et puis chaque nom de lieu nous rappelle une série bateau des années passées : Santa Barbara, Palm Beach, Beverly Hills, Melrose Place, Mulholland Drive…

Bref, c’est un contraste encore plus fort en comparaison avec les 3 mois que nous avons passés dans la faune sauvage. Nous retrouver dans la faune « urbaine » ne se fait pas facilement…

Donc, en sortant de San Francisco, nous avons suivi la route qui longe le Pacifique. Les premiers paysages sont très sauvages, avec des falaises et des criques de sable ou par moment, s’échouent littéralement des lions de mer, ainsi que des phoques.

p7182017.jpg

 

Nous ne dormons plus dans des campings, car la vie en Californie vaut son pesant d’or. Tout est hors de prix, enfin hors de notre budget en tout cas. Du coup, nous parquons notre bonne vieille Saucisse sur les places d’églises ou au bord de l’océan (quand c’est permis et pas payant car sur ce coup-là, ils sont forts les Californiens…)

Et puis nous avons profité de la fraîcheur du Pacifique pour déguster notre fondue gerber « premier choix ». Un régal même si le pain américain, tellement acide, ne permet pas d’apprécier le fromage à sa juste valeur….

p7171978.jpg

La descente jusqu’à Los Angeles fut très reposante. Le seul désagrément vient de se fameux brouillard qui enveloppe toute la côte 12 heures par jour… il faut de la chance pour apercevoir les paysages somptueux décrits dans le guide.

p7181981.jpg

 

Nous avons donc pris du bon temps en nous prélassant sur les plages de sable blanc, avec comme horizon quelques dauphins surfant sur les vagues et les pélicans plongeant dans les eaux bouillonnantes.

 p7181985.jpg

Nous avons profité de la saison des fraises pour aller en cueillir directement à la source. Ceci de manière tout à fait légale car nous payons bien sûr le poid de notre récolte.

p7161957.jpg

 

Et puis comme Claire adore sortir les poissons de leur milieu naturel, nous avons pêché à la gambe sur un ponton vers Carmel et nous avons ramené 13 sardines sous les yeux des phoques qui essayaient de nous les manger avant que nons les ramenions sur le pont ainsi que sous ceux admiratifs d’autres touristes qui pensaient que nous étions de la région…

p7192030.jpg

p7192031.jpg

 

 C’est sur ce même ponton que, par magie, nous avons vu apparaitre pratiquement à nos pieds, deux énormes baleines bleues !!! C’est impressionant de voir qu’elles se rapprochent si près du bord sans s’échouer.

p7192029.jpg

Arrivée non sans peine encore une fois, dans cette mégalopole qu’ est Los Angeles. Les autoroutes à 7 voies, très peu pour nous. Il faut des yeux tout autour de la tête car ils ne sont pas très fair play à la conduite dans cette région où on ne vit qu’a 100 a l’heure !

Nous avons tout de même promené la Saucisse dans les quartiers les plus chics en passant par Beverly Hills,  Rodeo Dr, Hollywood Blv, Sunset Blv, Venice Beach où la folie des Californiens prend tout son sens…

p7212052.jpg

 

Nous nous sommes baladées bien entendu sur les trottoirs parsemés d’Etoiles aux noms de stars et mis nos mains dans les empreintes des plus grands noms du cinéma. Un atroupement sur le trottoir nous a intriguées et c’est autour de gerbes de fleurs et de gens en pleurs que nous avons découvert l’Etoile de feu Mickael Jackson…

p7222062.jpg

p7222065.jpg

p7222068.jpg

La démesure de cette ville nous ayant complètement épuisées, nous sommes reparties au milieu des embouteillages pour retrouver la relative tranquillité des bords de l’océan. Chose difficile car, entre Los Angles et San Diego, il n’y a pas un bout de côte qui n’est pas habité…

p7242085.jpg

 

Nous avons même vu des surfers qui surfent sous la vague….

p7242094.jpg

 

Nous voilà donc aujourd’hui à San Diego, ville agréable et bien plus à taille humaine. Nous dormons sur le port depuis deux jours, réveillées par le bruits des mouettes et des avions de chasse… (un camp militaire se trouvant juste en face de la baie…) Nous sommes en pleine recherche de la nouvelle personne qui prendra bien soin de la Saucisse. Mais malheureusement cela devient bien plus compliqué que ce que nous espérions: le marché de l’automobile étant au plus bas, nous ne trouvons personne qui nous la rachèterait pour ce qu’elle vaut vraiment… Nous sommes en train de négocier avec des vendeurs mexicains qui la revendraient au Mexique… Bref on négocie ferme et on se donne encore jusqu’à lundi.

Ce soir, nous allons voir Harry Potter. Bon test pour savoir si nous avons fait des progrès en anglais… Sinon la vie à San Diego, c’est bien sympa, plages, siestes, apéros….

La prochaine fois que nous vous donnerons de nos nouvelles, ce sera probablement au Mexique ! Nous avons décidé de descendre le long de la Basse Californie puis de rejoindre le continent en bateau par la suite. Nous allons peut-être encore profité de l’hospitalité américaine en allant faire un tour de voilier avec un des vendeurs de voitures que nous avons rencontrés…

Nous en profitons encore et toujours pour remercier ceux et celles qui nous laissent des messages si réconfortants et teintés d’humour. Nous aimerions répondre personnellement à tous, mais il est impossible avec si peu de temps à disposition.

Et puis un mot pour terminer car il est de circonstance durant cette semaine spéciale pour tout les Paleofestivaliens BAMBOULEEEEEEE !!!! Et gros bisous particulier aux bénévoles  du stand des Disques et des deux Infirmeries.

« Les chroniques de San Francisco »

Concentration, yeux à l’affût, vigilance extrême. Voilà dans quel état nous avons roulé les quelques kilometres sur les autoroutes et les rues de San Francisco !!

 

p7131909.jpg

p7101871.jpg

Cela faisait longtemps que, pour nous, le seul danger sur la route était d’écraser un animal. Nous avions oublié que la jungle de la circulation en ville était si dense. Après avoir payé le droit de passer sur le Bay Bridge, nous voilà roulant dans les quartiers en pentes bordés de ces maisons qui font le charme de San Francisco.

Nous sommes accueillies par Lucrèce. Pour resituer les liens de « connaissance », Lucrèce est la soeur de la voisine de la soeur de Claire…… vous avez suivi ?

p7131902.jpg

Nous passons donc 4 jours dans le luxe d’une magnifique « gest house » et l’accueil de notre hôte. On se fait des apéros avec le foie gras, la charcuterie qui nous reste, mais cette fois accompagnés de vrai pain francais trouvé dans une boulangerie à SF. Le soir, on profite du jacuzzi des voisins, on se croirait dans un hôtel dix étoiles !

p7131921.jpg

 

Nous avons commencé notre séjour en nous faisant bien plaisir. Un plat de crabe, crevettes et moules sautés à la poêle dans de l’ail au Pier 39 pour les connaisseurs. Puis, repues, visite de Chinatown avec ses étals de poissons, concombres de mer, poulpes, moules séchées. Ainsi que des centaines de bocaux aux contenus bien étranges, dont nous serions incapables de dire si c’est « animal » ou « végétal »…

 

p7101877.jpg

 

p7101875.jpg

Mais SF ne s’arrête pas qu’ à Chinatown, nous profitons aussi du parc du Golden Gate, du quartier hippie, latin, italien, market street, Castro qui est le quartier gay de SF qui a connu la révolution homosexuelle…. bref que d’hétéroclisme !

p7141930.jpg

p7141935.jpg

 

Le dimanche matin, Lucrèce nous emmène à l’église pour assister à une « cérémonie » américaine avec le gospel qui va avec. Complètement incroyable, il y a une telle gaieté dans cette église, on se sent vraiment bien et ces chants nous mettent même les larmes aux yeux…. Encore une de nos plus belles expériences americaines.

p7121886.jpg


Lucrèce organise également un barbecue le dimanche après-midi (et oui ici les BBQ sont l’ après-midi car, le soir, il fait trop froid…) avec pour maestro à la cuisson un Brésilien. C’est un vrai régal ! Nous rencontrons donc plein d’amis de Lucrèce qui viennent des quatre coins du monde entre Italie, Espagne, Brésil, USA et avec nous France, Suisse et Belgique, ça fait quand même pas mal de nationalités tout ça !

p7131894.jpg

Mais arrive bientôt le moment du départ et le fin de tout ce luxe. Lors de notre dernière soirée, Valérie, la fameuse voisine de ma soeur qui est la soeur de Lucrèce (vous avez bien suivi maintenant ?) arrive direct from Switzerland avec ses deux filles pour passer 3 semaines à SF. Et bien sûr elle n’est pas venue seule, mais avec un gruyère au caramel à tomber à la renverse. Cela fait vraiment bizarre de rencontrer quelqu’un de chez nous lors notre voyage, c’est très émouvant alors on n’ose imaginer quand ce sera le tour de nos vieux !!!! Sinon un merci spécial aussi à Françoise pour son massage.

Donc encore un énorme merci à Lucrèce pour son accueil, nous avons vraiment passé 4 jours de vacances inoubliables !

p7141931.jpg

 

Sequoia Park and Yosemite

Ahh nous y sommes ! Apres avoir traverse la moitie des Etats-Unis de parcs en parcs, nous voila dans la derniere ligne droite.

Nous nous remettons a peine de la chaleur torride de la Death valley que nous creons un court-circuit en branchant la Saucisse sur une prise dans un camping… Etincelles et fumee… Un electricien parque a cote de nous, nous dit qu’avec la chaleur du soleil notre cable a surement fondu… Du coup pas de frigos alors que dans le bus il doit faire plus de 35 degres… Et surtout le lendemain c’est le jour de la fete de l’independance et pour UNE FOIS tout est ferme !!

Mais comme nous ne baissons pas les bras facilement, c’est avec grande determination que nous decidons de la reparer nous meme notre bonne vieille Saucisse. Le lendemain nous trouvons un vieux magasin de bric et de broc OUVERT, miracle, dans les montagnes de Californie. Ensuite nous trouvons en pieces detachees le bon cable et l’adaptateur a mettre dans la prise. Et c’est par un soleil de plomb que Claire et moi, on se met a demonter le boitier electrique de la Saucisse pour mettre le fil bleu, orange et noir au bon endroit…

Apres avoir chope des crampes et suees a grosses goutes, nous voila pretes a decouvrir si notre talent d’electricienne est convaincant. C’est donc avec un cri de joie que nous accueillons la lumiere dans la Saucisse !!!

C’etait juste une petite anecdote pour vous montrer que la vie en Saucisse n’est pas toujours de tout repos.

Bref, les parcs… Sequoia Park se situe en altitude. Le contraste encore une fois avec le desert du Nevada est stupefiant. Nous passons des cactus aux epineux et sous bois de chez nous en quelques kilometres. Les arbres sont demesures (normal pour les USA…). Les plus vieux ont plus de 2000 ans, mesurent plus de 80 metres de hauts et leur circonference est tellement importante qu’une voiture peut passer au centre de son tron !

p7061850.jpg

 

p7061842.jpg

Nous passons une nuit excellente dans la fraicheur de l’altitude et de la foret au milieu du parc. Comme voisins, une dizaine de chevaux et une vieille hippie dont on ne comprend pas un mot de son anglais…

Puis toute excitees, nous partons pour Yosemite. Parc emblematique pour les pionniers de la grimpe artificielle, avec ses falaises absolument epoustouflantes. Nous y passons une journee seulement car malheureusement la foule des touristes est egalement trop epoustouflante… Nous reussissons tout de meme a trouver du calme en empruntant un sentier un peu plus long que les autres pour nous retrouver au sommet de deux enormes cascades au milieu de la vallee de Yosemite. Paysages absolument paradiasiaque, qui nous font penser au jardin d’Eden. (jardin que nous connaissons bien evidemment…)

p7081857.jpg

 

p7081861.jpg

 

Et pour conclure notre tour des parcs, comme un « aurevoir », juste avant de quitter le parc, un ours brun enorme traverse la route juste devant nous. Pas de photo car comme toujours c’es moment magiques sont trop courts pour etre immortalises.

Pour nous reposer un peu de nos longues marches dans la nature, nous avons decide d’aller pecher quelques truites acr-en-ciel… Comme vous pouvez le constater sur la photo, nous avons sortis de l’eau ces 4 grosses truites !!! Bon pour etre franches, elles etaient dans un bassin et il suffisait de mettre un petit bout de fromage au bout de la ligne pour qu’elles se jettent dessus. Mais nous nous sommes regalees en cuisinant ces 4 poissons au bbq 20 minutes apres les avoir peches. UN DELICE

p7091869.jpg

Grand moment de gastronomie dans la Saucisse…

Juste pour vous montrer comme nous mangeons sainement et comme il est facile de retrouver ses habitudes même très loin de chez nous:

Image de prévisualisation YouTube

 

Nous tenons à présenter nos excuses d’avoir ommis de remercier Nicolas dans nos remerciements pour le gruyère…

Suite et pas encore fin des parcs de l’ouest….

Après une petite absence d’une semaine environ, on s’est dit que vous alliez commencer un petit syndrome de sevrage si on ne vous donnait pas de nouvelles rapidement…

Alors après les parcs, la suite des parcs !!! Je pense que l’on pourrait rester 6 mois dans la région et chaque jour faire une visite différente. Du coup nous on choisit tout de même les parcs qui nous dépaysent le plus possible.

Apres avoir quitté Bryce Canyon, nous voilà avec la Saucisse dans une chaleur qui devient de plus en plus étouffante. Notre premier 40 degrés à l’ombre dans Zion National Park, puis des orages spectaculaires vers le lac Powel. C’est dans cette region qu’il y a un mini canyon découvert par hasard par une bergère navajos que l’on appelle Antelope Canyon. On peut y descendre par des échelles. Cela vaut vraiment la peine car les couleurs sont à couper le souffle. Et, pour la petite histoire, c’est ce jour-là que nous avons appris par notre guide Indien que Mickael Jackson avait rendu son dernier souffle et il lui a rendu hommage en jouant des morceaux de lui à la guitare dans le canyon…

p6261684.jpg

p6261707.jpg

p6261717.jpg

p6261736.jpg

Petites tranches de steak pour le souper après avoir encore visité le canyon Horse Shoe vers Page.

p6271745.jpg

p6271756.jpg

Et  voici le Lac Powel un jour de week-end avec ses milliers de vacanciers s’entassant sur ses bords…

p6271747.jpg

Puis direction le Grand Canyon et sa foule de touristes… Jusqu’à présent, nous avions eu la chance d’être assez tranquilles surtout car nous faisions des randonnées un peu difficiles et assez longues pour que très peu de gens aient le courage d’aller si loin. Mais la, ouhaa, impossible de trouver des endroits calmes, terrains pour camper pleins et même la descente dans les entrailles du Grand Canyon par une chaleur à faire suer un Berbere, était envahie d’enfants, de vieillards (70 ans et plus), et d’inconscients sans chapeau et eau pour s’hydrater !!!

Mais à part tout ca, nous avons apprecié notre petite descente et encore plus la remontée…

p6281761.jpg

p6281763.jpg

Et puis Mesdames et Messieurs, est venu le temps de la folie, de l’excès, des nuits blanches, des lumières, du jeux, et oui vous avez deviné, nous voilà à LAS VEGAS !!!!

Bon, mieux vaut le dire tout de suite, nous n’avons rien GAGNE… mais nous n’avons rien PERDU non plus. Du coup, on n’a pas eu le droit à la suite au Belagio mais on s’est tout de même fait plaisir en prenant une petite chambre pour 3 jours au Tropicana avec air climatisé ! Heureusement, car dehors il fait tout de même plus de 40 la journée et tout juste 30 la nuit… Je vous jure que dormir dans la saucisse dans ces conditions c’est IMPOSSIBLE ! (à moins de vouloir en faire une merguez…)

Donc 3 jours de piscine, de machine a sous, de pokers, de spectacles, de marche sur le Strip, d’alcool gratuit (servi lorsque nous jouons aux machines à sous), et d’espoir de gagner le jackpot…

p6301776.jpg

p7011778.jpg

p7021786.jpg

Après le confort de notre chambre climatisée, nous avons pris la route pour la Vallée de la Mort…. Eh ben, on ne realisait pas que 45 degrés à l’ombre peut te faire fondre ton mascara sur les cils ! Incroyable le vent brûle littéralement et respirer n’est pas toujours  facile en plein soleil. Autant dire que nous n’avons pas essayé de faire nos fières avec nos randos de baroudeur cette fois-ci, car rester 5 min à l’extérieur de la Saucisse est déjà un exploit ! A part ces petits désagréments, le paysage est spectaculaire, même assez lunaire…

p7031796.jpg

p7031807.jpg

Nous tenons tout particulièrement à remercier notre Saucisse de ne pas nous avoir lâchées en pleine fournaise, ce qui aurait été très regrettable pour notre santé.

Voilà ici le point le plus bas des deux Amériques, – 86 mètres sous le niveau de la mer. Sur le sol reste une couche de sel déposée par un ancien lac (qui n’a pas fait long feu). Il reste cependant une petite marre qui ne se tarit jamais malgré la chaleur et l’air extrêmement sec.

p7031814.jpg

p7031819.jpg

p7031821.jpg

Et puis, comme pour copier le Sahara, il y a quelques dunes assez impressionnantes au milieu de rochers et de pierres.

p7041824.jpg

Et sinon on voulait encore remercier les parents de Claire pour les fameux colis qui ont attendu 3 jours à 40 degres car les postiers l’avait sorti à cause de l’odeur… Pourtant du saucisson, du roquefort, du gruyère, du foie gras, de la fondue, des rillettes et de la charcuterie moi je n’ai jamais trouvé que cela avait une odeur particuliere…???? Mais malgré le coup de chaud on a réussi à tout récupérer et on se régale !!!! On avait oublié que les choses qui ont du goût ont autant de goût !

Direction les parcs mythique !

Avant de parler des parcs que tout le monde connait ne serait ce que par les westerns que nous avons tous vu un jour… nous avons decide de repasser au Colorado et d’aller voir le parc de Mesa Verde qui est un parc dedie aux indiens puisqu’on y a retrouve leur lieu d’habitation.

Il s’agit de maisons troglodytes tres bien conservees ou les ballades des touristes sont reglementes (nous sommes obligees d’etre accompagne par un ranger) afin de preserver les lieux. Le lieu est un avre de paix, il y fait frais, les paysages sont magnifiques et c’est tres calme. Nous aurons donc visite trois « maisons » differentes avec, Balcony house (la plus sportive), Cliff Palace (la plus grande), et Tree house (la mieux conserve). On aura du passer des echelles et ramper dans un tunnel, c’etait vraiment tres ludique.

p6181562.jpg

 

p6181559.jpg

 

Et maintenant direction le fameux, l’incontournable Monument Valley ! Ce parc se trouve dans une reserve Navajos et n’appartient donc pas a l’etat. Pour faire le tour nous avons sorti notre saucisse 4*4 (on la cherche toujours… ) et avons emprunte cette route caillouteuse et non bitumee avec d’enormes nid de poule ! C’est pas facile la vie d’une saucisse !

Image de prévisualisation YouTube

Nous avons donc fait le tour de ces grandes buttes (car pour info on parle de butte quand les formations sont plus hautes que larges et de mesa quand c’est plus large que haut) au coucher du soleil pour que la lumiere soit meilleure. Et pour courronner le tout on a cede a la tentation de faire egalement un tour de cheval au milieu de ce decor cinematographique. Attention les yeux, on peut voir toute ma technique, mon experience et mon assurance sur un cheval dans la video. En tout cas moi j’ai vraiment beaucoup rit !

Image de prévisualisation YouTube

p6201602.jpg

 

p6201589.jpg

 

p6201576.jpg

 

p6201592.jpg

Puis direction Capitol Reef ! (oui, oui pour ceux qui regardent sur une carte on fait effectivement pleins d’aller retour mais il n’y a pas vraiment le choix). Ce parc est selon le guide le plus sauvage et il appartient en grande parti aux Mormons. C’est un oasis au milieu d’un grand canyon avec meme pleins d’ arbres fruitiers mais malheureusement nous serons une semaine trop tard pour les cerises et une semaine trop tot pour les abricots… On en profite encore pour faire une marche de 15km dans le canyon et ou on a la chance pour Sophie et le cauchemar pour moi de rencontrer un SERPENT! Au secours, c’etait la premiere fois pour moi et j’ai eu la trouille de ma vie !

p6221610.jpg

 

p6211606.jpg

 

Et nous voila maintenant a Bryce Canyon ! J’espere que vous suivez toujours. Bryce Canyon est majestueux avec ses couleurs et tous ses pitons rocheux effiles. C’est vraiment un regal pour les yeux. On peut descendre au fond des canyons et donc au pied de ces cheminees de fees, c’est magnifique (seul le monde dans le parc gache un peu le plaisir, mais bon on est bientot en juillet il n’y a pas le choix !).On fait egalement une rando de 13km ce qui nous permet de nous retrouver un petit plus seule au milieu de ces paysages. C’est magique.

p6241665.jpg

 

p6241654.jpg

 

p6241668.jpg

 

Et encore merci a tous pour vos messages qui nous font tant de bien. C’est tellement agreable de vous lire quand on se sent loin de ceux que l’on aime.

A Moufette pour son assiduite a repondre aux messages, aux collegues de boulots pour prendre le temps de nous laisser un petit coucou durant leurs poses, a nos amis de toujours qui nous encouragent, a toutes personnes que nous avons deja rencontre durant notre voyage et qui nous ont aide de pres ou de loin avec la Saucisse ou tout simplement en nous souriant chaleureursement ou en nous payant un  bon repas et particulierement a Paul, Noelle et Pete, et toute la famille Johnson MERCI ! (dixit Sophie)

A la découverte du poor Lonesome Cowboy…

Ca y est !!! Nous avons quitté sapins, neige, ours et orignaux pour la poussière rouge, des formes de rochers improbables, la Colorado River et les vrais cowboys avec chapeau et éperons…

Nous voilà dans l’Utah mais vraiment pas loin du Colorado, deux états connus pour leurs histoires de Far west, de ruées vers l’or et d’Indiens d’Amérique persécutés par les Blancs.

La transition a été radicale. Nous avons quitté le froid et la pluie des Rocheuses pour nous retrouver, 30 min de Saucisse plus tard, dans ces déserts rocailleux. Difficile de se croire ailleurs que dans le pays des cowboys et des Indiens.

Nous avons commencé par Arches Canyon. Evidement il porte ce nom, car il possède plusieurs formations rocheuses sous forme d’arche, vous auriez deviné ! Nous avons eu la chance d’avoir des moments d’éclaircies entre chaque orage… Mais l’avantage c’est que la lumière était magnifique pour une fois !

p6111474.jpg

p6141543.jpg

 

p6111486.jpg

p6101444.jpg

Puis nous avons enchainé sur Canyonland juste à côté. À savoir que nous sommes dans une des parties les plus sauvages des États-Unis. Il est bien recommandé d’apporter assez d’eau, de nourriture et d’essence lorsque l’on rentre dans le parc car il n’y a rien à plusieurs dizaines de Km.

Canyonland, ce sont de hauts plateaux (plus de 2000 mètres) avec des canyons (bien entendu) profonds, très profonds même, où coule la Colorado River par exemple. Il y a aussi ces hauts pics rouges et beaucoup de pictogrammes des ancêtres des Navajos.  

p6121531.jpg

p6121521.jpg

 Bivouac au milieu du parc au pied d’un gros rocher. Heureusement qu’il y avait de l’ombre… Là, le soleil ne rigole pas avec notre peau fragile de blanche… Ce soir là, le ciel était magnifique. C’est l’avantage de se trouver dans le désert, pas une lumière alentour !

p6141544.jpg

 p6141545.jpg

Grand moment de sport, avec saut dans le vide au dessus des canyons….

p6121530.jpg

p6121524.jpg

 Nous avons fait une « petite » marche de 18 km au milieu de tout ça, en passant par la plaine sabloneuse, en escaladant de gros blocs de pierre et en se faufilant dans des fissures de 60 cm de large entre ces énormes pics (que j’ai du, dixit Claire, parfois traverser en marche de crabe…). Les Rangers nous avait bien recommandé d’emporter 3 litres d’eau chacune. Heureusement que nous sommes des touristes très attentives et que nous les avions bien écoutés !

p6141548.jpg

p6141547.jpg

Nous avons ci-dessous ces fameux pictogrammes qui représentent ici un espèce de « journal » sur plusieurs centaines d’annes. Les spécialistes n’ont pas encore réussi à déchiffrer tous les symboles représentés.

p6131535.jpg

Et puis pour terminer, petit clin d’oeil à la super famille française que nous avons rencontrée à Moab. Ils ont voyagé 6 mois entre l’Asie, la Nouvelle-Zélande, la Polynésie et les Etats-Unis avec 3 enfants pleins de vie ! Bisou à vous tous.

p6111493.jpg

 

Hi every english speaker !!! We don’t forget you. We just finish to visiting Arche canyon and Canyonland. It was amazing. It’s very different that we use to see in Europe. The weather is not like Weenatchee, pretty chili with a lot of storms but it’s not bad like that there are not too much tourists. We did a long long hike of 11 miles in the desert !!! We walked in the sand, between some big rocks like you can see on the pictures. We wish you a nice week and see you in a next article. Big kiss.

Pendant que vous…

Petite vidéo pour changer des photos.

NDLR: « fellations au Bleu » est la manière de décrire un petit verre rempli de Baileys, de liqueur de café et de chantilly, bu généralement dans un bar appelé Bleu Lezard.

Image de prévisualisation YouTube

La 10ème merveille du monde, Yellowstone

Difficile de trouver de justes superlatifs pour décrire cette petite parcelle de terre au milieu des Etats-Unis…

Nous avons tout d’abord eu la chance de pouvoir profiter de 2 jours avec quelques éclaircies et sans chute de neige… après nous avons du fuir le parc car la neige et le froid ne permettaient plus d’en profiter !

Nous ne savons pas par où commencer, le plus simple est de mettre quelques photos pour vous rendre compte de ces paysages venant d’une autre planète. Pour la petite histoire tout de même, Yellowstone vient du nom de la rivière qui traverse le parc, elle même appelée ainsi pour la couleur des roches de ses rivages. Il faut savoir qu’il y a 600’000 ans, une grande éruption forma le paysage d’aujourd’hui. La croute terrestre est très fine à cet endroit ce qui permet aux geisers, sources d’eau chaude, fumerolles, bassins de boue bouillonnant et autres bizzareries de jaillir sur cette partie du globe.

Puis c’est aussi le paradis des animaux sauvages et là nous avons eu l’occasion de les voir bien réveillés ! Par exemple nous avons assisté à la chasse d’un faon par un grizzly !! Vraiment impressionant, le grizzly a profité que le jeune faon s’embourbe dans une grande marre pour se jeter sur lui. Nous avons donc pu apprécier avec quelle voracité l’ours a commencé à manger ce pauvre bébé cerf… telle est la loi de la nature.

Photo floue du grizzly en train de manger sa proie

p6041307.jpg

 

 Ensuite plusieurs images à la suite d’arbres pétrifiés par l’acidité de l’eau, de hot springs aux couleurs bleus, orange, vertes colorées par les thermophiles, bacteries se multipliant dans les eaux chaudes.

p6041267.jpg

 

p6051373.jpg

 

 

p6051379.jpg

 

 

p6041341.jpg

 

 

p6061400.jpg

 

 Ce geiser est un des plus grands du parc et le plus régulier. Il entre en éruption toutes les 2 heures environ et envoie son jet jusqu’à 30 mètres de hauteur.

p6051375.jpg

 

 Voilà donc la rivière Yellowstone avec ses roches jaunes (Pas de soleil pour la photo donc couleur bien terne malheureusement)

p6051390.jpg

 

 

p6041271.jpg

 

 

p6051360.jpg

 

 

p6031256.jpg

 

 

p6041349.jpg

 

 

p6051363.jpg

 

Voila, nous aurions pu mettre des dizaines d’autres photos, le choix étant impossible… dans tout les cas, nous en avons eu plein les yeux malgré le froid et la pluie. Ce que nous avons vu,  je n’arrive pas à le transmettre sur mes photos, mais toutes ces images resteront bien gravées dans nos têtes.

Tu sais que tu es aux Etats-Unis quand….

 

- tu vois des gosses de 16 ans conduirent de monstrueux 4×4
- tu as mange au petit-dejeuner, autant d’oeufs que tu manges en un mois en Europe
- tout est « king size » meme les palourdes
- tu payes moins cher une bouteille de Coca qu’une bouteille d’eau
- tu dois payer la salade en accompagnement alors que les frites sont gratuites
-les cadits des supermarches sont aussi grand qu’une remorque de camion
- il t’est impossible de finir ton assiette au restaurant
- tu te perds dans les supermarches
- on ne te comprend pas lorsque tu commandes un « hamburger » dans un Mc Do a cause de ton accent francais
- les places de park sont aussi large qu’un terrain de foot
- toutes les filles sur la plage sont blondes bronzees et a forte poitrine

- une personne que tu viens de rencontrer te fait un enorme « hug »
- le burrito que tu viens de commander, pèse 1 kilo
- tu entends « Jesus Christ » toutes les 5 minutes a la radio
- les parkings des églises sont aussi grands que ceux des supermarchés
- quand les mecs rotent librement dans la rue ou les restaurants comme si tout etait mormal


12


vacances au soleil |
Blog des GODINS |
celivacancesambiance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | eenjaarinnederland
| What's up in New york city
| Cédric en Argentine