Arret force a Mendoza et soiree de Nouvel an

Apres notre sejour luxueux a San Juan, nous quittons a regret la piscine et les employes de l’hotel zeles pour quelques heures de bus, direction Mendoza.

Nous y retrouvons Colette, notre amie Quebequoise qui s’y est arrete pour plusieurs jours. La ville n’est pas trop touristique ce qui ne nous deplait pas trop car nous commencons a etre sature de tout ce qui concerne les tours organises, les guides et surtout les  « autres » touristes…

Nous pensions rester dans cette  ville 2-3 jours, le temps de faire notre lessive et de flaner encore sur les terrasses des cafes, puis de traverser une enieme fois les Andes dans sa largeur pour nous rendre a Valparaiso au Chili pour y passer le Nouvel an.

Nous avons tres vite renonce a notre idee lorsque la patronne du Bed and Breakfarst ou sejourne Colette, nous annonce avec de grands yeux apeures, que c’est une pure folie de vouloir se rendre au Chili a cette periode-ci… Elle nous explique qu’un grand nombre d’Argentins et de Chilien se rendent a Valparaiso pour voir les feux d’artifices ! Effectivement le jour meme nous n’avions pas trouve de place dans les bus avant 3 jours…

La perspective de ne pas trouver de chambre d’hotel, de se retrouver serrees commes des sardines sur les quais et d’attendre des heures au passage de la frontiere, nous a decide de rester une semaine a Mendoza et de passer la nouvelle annee en compagnie de Colette. En plus, nous venions de faire la connaissance de Cecile (une amie quebequoise que Colette a rencontre au Guatemala) et Margarita, une Argentine d’une 50ene d’annee, celibataire, tres extravertie et pleines de bonnes intentions !

Elle nous a invitee a feter le passage a 2010 dans le resto de sa cousine. En attendant le Reveillon nous avons passe de bonnes soirees en nous cuisinant des spagettis aux palourdes ainsi que des crepes au sirop d’erable, le tout toujours arrose de tres bons vins argentins…

Le jour de la grande fete, Margarita qui avait passe la journee a nous faire visiter le parc enorme de la ville, a falli defaillir lorsque l’on lui a annonce que nous n’allions pas pouvoir nous habiller avec une belle robe et de beaux souliers pour Nouvel an…

Le parc de Mendoz avec ses milliers d’arbres plante en plein desert. Margarita de dos car impossible de prendre en photo de face…

pc301262.jpg

Nous avons essaye de lui faire comprendre que lorsque l’on part pour une annee on emporte ce genre d’habit… C’est donc vetues de nos chaussures de marche, pantalons de treking et t-shirt de sport, que nous nous sommes retrouves, Colette, Cecil, Margarita et un couple d’Autrichien invite par notre hote, a la porte du restaurant de sa cousine…

Nous avons ete acueillies dans une ambiance Libano-syrienne avec buffet a volonte et musique arabe ! C’etait tres original de passer le Reveillon en Argentine en dansant la danse du ventre et se goinfrant de humus et de dates confites…

 De gauche a droite: Cecile, Colette, Margarita et l’autrichienne (Briguitte mais plus tres sur…)

p1011271.jpg

Chaude ambiance, tout le monde danse, Margarita ne nous laisse pas le choix…

p1011277.jpg

A part la fete et la bonne bouffe, nous avions tout de meme decide de nous raprocher de l’Aconcagua tres proche de la ville, et plus haut sommes de l’Amerique avec ses 6900 metres et des poussieres. Sans voiture, le seul moyen d’y arrive, est de passer encore une fois par une agence qui nous ramasse a notre hotel, nous fourre dans un minibus et nous emmene comme des moutons faire 6 heures de bus pour voir la montagne entre deux virage, a moitie dans la brume…

Bref, on s’est dit que c’etait la derniere fois que l’on faisait ce genre de tour…

Une station de ski dans les Andes. Il n’y a pas de chalets ni de bonnes fondues ici… (qu’est ce que ca nous manque. Des notre retour on cours a l’Eveche manger une fondue et une meraingue a la creme de Gruyere!)

pc271244.jpg

Voila le fameux Aconcagua tout terne et prit de bien loin malheureusement.

pc271251.jpg

pc271256.jpg

Ce que l’on nomme le Pont de l’Inca. Formation de sel et de mineraux, expulses par l’eau de sources d’eaux chaudes. L’on pouvait s’y baigner il y a quelques annees mais une avalanche a detruit l’hotel attenant et il n’a jamais ete reconstruit.

pc271258.jpg

3 commentaires à “Arret force a Mendoza et soiree de Nouvel an”


  1. 0 Corinne 14 jan 2010 à 20 h 29 min

    coucou les filles…pour rajouter à votre envie de fondue et meringues je vous envoie des pensées et bisous enneigés ( suis pas sympa d’en rajouter mais sûr il y en aura encore pour votre retour !!)il a neigé toute la journée d’hier et les paysages sont magiques….
    Joli reportage encore que celui ci: Dites ils font comment pour que ce parc soit luxuriant en plein désert ? ils ont installé un système d’arrosage? ça parait un peu fou….

  2. 1 Anick 15 jan 2010 à 11 h 49 min

    euhhh, oui, joli vos chaussures de marche… (voir photo de danse).
    bisou marraine (c’est lenny qui a tapé)

  3. 2 verticalamerique 15 jan 2010 à 12 h 41 min

    Ah très bonne remarque Anick… Oui effectivement j’avais oublié que nous avions l’option des tongues ! Mais cela a fait le même effet sur Margarita:choquée !!

    Et pour répondre a Corinne, oui en effet c’est surprenant tous ces arbres, il y a même des sequoyas. Ils ont mis en place un grand système d’irrigation en prenant l’eau d’un barrage se situant dans la cordilliere a quelques kilomètres.

Laisser un commentaire


sophie

sophie

Claire

Claire


vacances au soleil |
Blog des GODINS |
celivacancesambiance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | eenjaarinnederland
| What's up in New york city
| Cédric en Argentine