L’île de la tentation…

Le Nicaragua possède un grand lac, le Cocibolca. En son centre, il y a une île formée par deux grands volcans, éteints aujourd’hui. Avant que les Américains, entre autres, ne décident de faire passer le canal de Panama par Panama, un projet avait été lancé de passer par ce lac. Mais ils ont eu peur de ces deux volcans à proximité et ont préféré creuser des kilomètres de terre dans des marrais infestés de moustiques…

Mais nous, nous passons 2 jours sur l’île assez mouvementés…

Après 2 heures de bateau nous arrivons sur une plage déserte de sable noir (à cause des volcans) avec quelques petites cabanas sous les cocotiers, absolument paradisiaques. Ce qui n’est pas commun, c’est que l’eau n’est pas salée mais douce. Ce qui est encore plus agréable !

p9062492.jpg

p9072519.jpg

p9062489.jpg

 

Et pour ceux que cela intéresse, on peut trouver dans ces profondeurs, des requins qui sont capables de passer de l’eau salée à l’eau douce !

Le lendemain, nous décidons de louer une moto de cross pour pouvoir nous rendre dans d’autres lieux de l’île. Comme les taxis sont toujours hors de prix, nous trouvons cette solution plus économique et de plus nous sommes libres de nous rendre ou bon nous semble.

Donc nous voilà parties, après que je me sois réhabituée à changer des vitesses sur un engin à deux roues… Claire est derriere moi et nous roulons tranquillement sur des chemins parsemés de racines, pierres et autres trous… Tous ce passe bien, je me trouve pas trop mauvaise en conduite vu les conditions peu favorables. Nous nous arrêtons dans un petit restaurant où nous nous régalons d’un poisson braisé.

Puis, en voulant reprendre la moto, Claire me fait remarquer que notre pneu avant est tout plat… Grâce aux personnes dans le resto nous trouvons une pompe à vélo et nous n’avons pas trop de peine à regonfler la roue. Nous repartons donc tranquilles (en fait, surtout moi…) pour une lagune d’eau de source minérale à laquelle on attribue plein de vertus médicales. L’eau fraiche nous fait beaucoup de bien et nous nous sentons déjà rajeunir !

Puis vient le moment où nous voulons reprendre notre véhicule. Et là, le pneu est à nouveau complètement à plat… et puis nous n’arrivons plus à le regonfler même avec une pompe… Nous sommes au milieu de la forêt à 15 km de routes défoncées de l’hôtel ! Nous demandons à une personne d’appeler sur son téléphone portable pour prévenir l’hotel que nous sommes bloquées à la lagune. Mais bien sûr personne n’a le numéro de l’hotel alors elle appelle un autre hotel qui est censé faire la commission au nôtre…. Tout ça ne nous avance pas vraiment car n’oublions pas que nous sommes tout de même dans un pays où les gens ne sont pas pressés et d’autant plus si on ne leur donne pas un petit « quelque chose »…

Donc nous décidons d’attendre tout de même un peu car si le message a été passé, ils sont censés venir nous chercher. Pendant que nous attendons sagement avec tout de même une inquiétude grandissante, nous nous sommes fait DEVOREES par des mini mouchettes qui nous ont fait des centaines de piqûres sur les jambes et les bras. On dirait que l’on a attrapé la petite vérole !!!!

Du coup comme le soleil baissait dangereusement nous n’avions plus le choix que de conduire la moto avec la roue crevée… Je vous dis pas la difficulté sachant que le chemin est cabossé, et que nous sommes deux sur la moto !! La nuit est donc tombée pendant que nous roulions encore et nous nous sommes trompées de chemin… je peux vous dire que nous avons gardé notre sang froid mais qu’à ce moment là, on ne rigolait plus du tout. Là-bas, la nuit est d’un noir très profond et nous n’y voyions rien du tout. Nous avons rencontré un fermier qui nous a indiqué le bon chemin mais quand j’ai voulu remettre la moto en route, plus de batterie !!! Nous avons essayé le kick, mais rien à faire… nous étions presque désespérées mais nous nous sommes dit que nous n’avions pas fait autant d’efforts pour craquer maintenant. Nous avons donc poussé la moto sur 1 km environ et nous sommes tombées sur un autre hotel, enfin !!! De là, ils ont appelé le nôtre et ils sont enfin venus nous prendre ! Il était 20 heures et nous devions rendre la moto à 17h30 !!!!!

p9072510.jpg

 

Et voilà, tout est bien qui finit bien. Nous gardons tout de même un super souvenir de cette île et de ses habitants vivant un peu plus loin du tumulte et problèmes actuels du pays.

Et pour quitter le Nicaragua sur une note de sable chaud, nous passons 3 jours au bord du Pacifique à nous faire dorer la pilule au soleil tout en sirotant des noix de coco et en mangeant du poisson grillé à San Juan del Sur. Donc pour le moment on ne se plaint pas  trop… (il pleut en Suisse non ?)

p9082528.jpg

p9082547.jpg
 

7 commentaires à “L’île de la tentation…”


  1. 0 anne-lise 17 sept 2009 à 11 h 06 min

    la photo du volcan avec le petit nuage posé au sommet est EXTRAORDINAIRE !!!
    bises

  2. 1 Célinette 17 sept 2009 à 11 h 55 min

    j’ai adoré ce récit palpitant… heureusement qu’il finit bien !
    il pleut aussi à Lyon pour info

  3. 2 Anick 18 sept 2009 à 13 h 37 min

    Hi Hi, ouf, on en rigole à présent. C’est bien les filles, vous avez bien maintenu le cap! Si jamais, les petites mouches qui vous ont attaqué se nomment « sun flies » en anglais, il y en a partout en Amérique centrale, surtout au bord de la mer. En fait, c’est leur urine et non leur piqûres qui grattent à fond et laissent de jolies marques rouges sur les jambes… Moi j’avais de la chance, elle ne m’aimait pas (par contre, les moustiques…)!
    Enjoy Costa Rica!!

  4. 3 Sev et Fred 18 sept 2009 à 14 h 48 min

    Salut les filles!

    Je reprends enfin le cours de vos aventures aprés une petite pause vacances!!! Vous êtes allées super vite… mais les photos sont toujours aussi belles et dépaysantes et à lire vos histoires vous avez l’air de bien en profiter. J’ai hâte de voir la suite!
    On pense bien à vous.
    Bises

    PS: Super le fanion de l’OL!!

  5. 4 Steph K 20 sept 2009 à 10 h 00 min

    Salut mes poules !

    Pffff, moi aussi ça faisait longtemps que je ne m’étais plus manifestée… Je vois que vous allez toujours bien et c’est cool ! Dites, c’est quand que Moufette vous rejoint ?

    Je vous fais de gros bisous !

    Steph

    PS : euh, Claire, j’ai lu sur FB que tu fais des rêves de retour toute nue au boulot… Je donne un cours de psycho cette année et on parle bientôt des rêves. Je peux te prendre comme exemple authentique ;-) ?

  6. 5 René 20 sept 2009 à 10 h 01 min

    De la part de Mathieu

    Vous aviez qu’à garder la saucisse comme ça vous n’auriez pas eu de problemes avec la roue crevée. j’aimerai bien etre avec vous dans ces pays.
    Grosses bises

  7. 6 MOUFETTE 22 sept 2009 à 22 h 28 min

    Bien rentrée de la moiteur de la foret équatoriale Costa-Ricaine avec « moultes » choses à raconter et enchantée d’avoir retrouvé les aventurières.
    La semaine a été formidable à part un petit(Hum!) problème physique chez moi qui aurait pu tout gâcher. Mais j’attend que ce soit Les filles qui racontent notre semaine avec le talent qui est le leur avec photos et commentaires.
    Merci pour la bise de René et Simone.
    Mais mon dieu que c’est long (heures interminables de transit à NY) pour aller jusque là et en revenir quand on veut avoir un billet pas trop cher!!!

Laisser un commentaire


sophie

sophie

Claire

Claire


vacances au soleil |
Blog des GODINS |
celivacancesambiance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | eenjaarinnederland
| What's up in New york city
| Cédric en Argentine